COMBIEN ? OÙ ? QUAND ? COMMENT ?

 

 

-         Dis, papa, le prof a dit que la prochaine fois on parlerait des étrangers, combien y a-t-il d’étrangers ?

-         Comme il y a 6 milliards de personnes sur cette planète et 60 millions de Français, tu fais la soustraction. Sans compter que les Français sont étrangers dans tous le pays du monde sauf la France. Tu peux donc dire qu’il y a 6 milliards d’étrangers !

-         Je voulais dire, combien y a-t-il d’immigrés en France ?

-         En comptant ton grand père Miguel…

-         Mais Pépé est français. Il n’est pas immigré.

-         Il est immigré et français, puisqu’il est né à Malaga et est devenu français quand son père a pris la nationalité française.

-         Bon. Mais combien, il y a d’immigrés non français, en France. Combien il y a d’étrangers en France.

-         Mais tous les étrangers ne sont pas immigrés ! Les enfants nés en France de parents étrangers ne deviennent français  qu’à la majorité.

-         Alors, Ali n’est pas français ?

-         Si, parce que le père d’Ali est algérien, né en Algérie avant l’indépendance. C’est un cas particulier.

-         Finalement, sur 60 millions d’habitants, combien il y a d’étrangers en France ?

-         Il y a en France, plus de 62 millions d’habitants en comptant la Réunion, la Martinique….

-         Non, ne compte pas les Iles…

-         Donc, j’élimine les îles. La France métropolitaine, sans compter la Corse, compte…

-         Le prof est Corse, si j’élimine la Corse, je vais me faire mal voir…

-         En France métropolitaine, y compris la Corse, il y a en France 60 millions d’habitants dont 3,5 millions d’étrangers, soit 5,7% de la population.

-         Ce n’est pas beaucoup. Il paraît qu’en Suisse, ils sont beaucoup plus nombreux…

-         Oui, mais la loi sur les naturalisations n’est pas la même. Avec la même loi en France, tous tes cousins seraient étrangers. Et il y aurait 2 ou 3 fois plus d’étrangers en France.

-         Si on avait les mêmes lois qu’en Suisse, il y aurait plus d’étrangers qui viendraient en France ?

-         Non, mais des personnes qui sont nées en France et dont les parents sont nés en France et qui souvent ont oublié quelles étaient d’origine étrangère, ne seraient pas françaises.

-         Alors elles sont françaises ou non ?

-         Elles sont françaises. Mais en Suisse, elles seraient étrangères.

-         Bien sûr puisqu’elles sont françaises…

-         Non, je parle de personnes dont les grands parents se sont installés en Suisse et qui restent étrangers non parce qu’ils le désirent mais parce que la loi suisse ne leur permet pas d’obtenir la nationalité suisse.

-         Alors en France, on est les champions… C’est plus facile d’avoir la nationalité que dans les autres pays…

-         Non, c’est beaucoup plus difficile qu’aux Etats-Unis ou dans certains pays d’Amérique latine. Avec les mêmes lois que dans les pays d’Amérique latine et avec la population actuelle de la France, , il n’y aurait que 600 000 au lieu de 3 500 000

-         Alors qu’est ce que cela veut dire d’avoir la nationalité d’un pays si les lois sont si différentes de l’un à l’autre…

-         Je te le demande.