Politis
21 janvier 2010

Éric Besson jette le trouble

Nicolas Sarkozy, directeur des ressources humaines, a exfiltré une compétence du PS pour lui confier certaines tâches. Mais le DRH reproche peut-être à l’hyperprésident de n’avoir pas fait le travail lui-même. En effet, le débat sur l’identité nationale, au lieu de couper l’herbe sous le pied du FN, l’a remis en selle et divise la droite. La question du droit de vote des résidents étrangers met en évidence les contradictions multiples entre les paroles et les actes (une fois de plus), entre le chef et ses troupes, entre président et ministres… Il permet à Martine Aubry de faire événement en faisant une seule proposition concrète ! Proposition répétée à satiété, au moins depuis 1981, sans conséquence, et oubliée par Jospin sur un bureau du Sénat ! Débat sur l’identité et droit de vote, deux initiatives d’Éric Besson qui donnent largement la parole au FN en jetant le trouble dans les troupes de l’UMP. Bonne initiative à l’approche des régionales !

Paul Oriol