Note brève sur la « diversité » en France

 

A l’Assemblée nationale, sur 577 élus, il y 4 députés métropolitains (3PS, 1 UMP) issus des minorités (dont 1 issu d’un couple mixte) et 14 députés noirs (7 PS, 4 UMP, 2 GDR, 1NI) des DOM-TOM, soit 0,7 ou 3,12%.

Au Sénat, sur 343 sénateurs, il y a 4 sénatrices (2 PS, 1 PC, 1 Verts) issues des minorités (dont 1 issue d’un couple mixte) et 13 sénateurs (5 PS, 5 UMP, 2 Union centriste, 1 RGSE) représentants des DOM-TOM, soit 1,17% ou 4,96%.

Au Parlement européen, sur 72 députés élus le 7 juin, 8 sont issus des minorités (3 UMP sur 29, 3 PS sur 14 et 2 Europe Ecologie sur 14. Par ailleurs, 3 représentent les DOM-TOM (1 UMP, 1 PS, 1 Front de gauche). Ceci constitue une augmentation significative par rapport à 2004 où sur 75 députés, 3 (2 PS, 1UMP) étaient issus des minorités (4%) et 2 représentaient les DOM (1 UMP, 1 GUE).